compostage

La France est l’un des pays qui jettent le plus de déchets chaque année. En moyenne, un habitant français produit 354 kg d’ordures à lui tout seul, plutôt énorme quand on y pense, non ? Il faut donc réduire ces déchets pour le bien de la planète. Si chaque ménage réduisait ses déchets de quelques dizaines de pourcents, vous imaginez à quel point l’effet serait bénéfique. Que vous habitiez en appartement ou que vous ayez un jardin, vous pouvez faire un compost. Explications !


Quels sont les déchets les plus faciles à réduire ?

Vous ne le savez peut-être pas, mais au moins 30% des déchets que nous produisons et jetons dans nos poubelles sont des déchets organiques : épluchures, reste de nourriture, sachet de thé … Cela représente beaucoup de poubelles à l’année alors que l’on pourrait se servir de ces déchets organiques pour les transformer en une vraie mine d’or ! Grâce au compostage vous allez contribuer à l’amélioration de notre environnement qui en a bien besoin et vous allez créer un terreau riche et parfait pour vos plantations et vos fleurs si vous souhaitez vous mettre au jardinage.

Que peut-on jeter dans un composteur ?

Vous pouvez verser dans votre composteur tous les déchets verts : fleurs fanées, mauvaises herbes, tontes de pelouse mais également les déchets ménagers : sachet de thé, épluchures, coquilles d’œuf, de crustacés, marc de café … tout ce qui est organique.

Les matières minérales (sable, cendres, gravier, ..) ne vont pas dans le compost.

Il est  déconseillé aussi de jeter des matières animales comme la viande et le poisson (qui attirent les rongeurs) des restes de plats épicés ou encore des agrumes qui modifient l’acidité du compost.

Comment choisir son composteur ?

Le critère de choix numéro un est de disposer d’un jardin ou pas.

Composter en appartement avec un lombricomposteur

Si vous vivez dans un appartement ou une maison sans jardin, c’est la technique qu’il vous faut.

Dans ce cas vous pouvez faire appel à des lombrics pour composter vos déchets organiques et contrairement à ce que l’on pourrait croire ça ne sent pas mauvais ! Ce dispositif est très peu encombrant et peut se placer sur un balcon ou une cuisine.

Le vermicompostage : kezako ?

Vous n’avez jamais entendu parler de vermicompostage ? Ne vous inquiétez pas, nous allons vous expliquer précisément en quoi cela consiste.

Il faut tout d’abord savoir que ce type de compost n’a aucune odeur. Et c’est plutôt agréable autant pour vous que pour vos voisins, qu’il ne sente pas mauvais. Mais le processus est plutôt simple : c’est un système qui permet à des petits de ver de terre  (eisenia fétida) de transformer vos déchets de cuisine en compost.

Et si vous ne savez pas quoi faire de cela après que le processus soit terminé, vous n’avez aucune inquiétude à avoir. En effet, le processus que vous venez d’obtenir peut servir d’engrais à vos plantes d’intérieur. Plutôt génial, non ?

Maintenant que vous savez comment faire, vous devez choisir votre vermicompostière et réaliser votre compost. Rien de plus simple !

Je ne sais pas comment choisir ma vermicompostière !

Pas de panique, nous allons répondre à toutes vos questions. Si vous avez un petit espace le plus pratique pour vous sera la vermicompostière verticale. Elle prend moins de place. Mais si vous êtes un peu bricoleur, vous pouvez parfaitement créer votre propre vermicompostière. Cependant, il faut savoir que les vers de terres sont sensibles à la lumière. On évite donc les vermicompostières avec des parois transparentes.

Concernant l’emplacement, la cave est l’endroit idéal pour la positionner. Mais dans l’hypothèse où vous n’ayez pas de cave, il faut choisir un endroit aéré et où la température reste constante. Vous pouvez également la mettre sur votre terrasse ou votre balcon. Mais les variations de températures sont plus risquées pour la survie de vos vers.

Comment faire un compost dans son jardin ?

Si vous avez un jardin, vous aurez à choisir entre différents modèles de composteur.

  • Les modèles classiques, en fût, que l’on trouve en magasin de bricolage soit en bois, soit en acier ou en plastique avec un couvercle à soulever pour jeter ses déchets et avec un tiroir au fond pour récupérer le compost lorsqu’il est prêt. Ce genre de modèle convient très bien aux familles qui ont un petit jardin ou même un grand mais c’est la solution la plus adaptée à tous les publics. Il faut compter environ d’une trentaine à une centaine d’euros.
  • Opter pour la création d’un silo : on peut l’acheter ou le construire soi-même avec des planches de bois non traités ou en plastique recyclé, c’est la solution la plus rapide pour obtenir du compost de qualité.
  • Laisser la nature s’en charger : si vous avez un très grand jardin et que vous souhaitez vous servir de ce compost pour vos plantations, vous pouvez, si le côté non-esthétique ne vous dérange pas,  faire votre compost dans votre jardin en tas cela fonctionne très bien. En permaculture, certains légumes comme les pommes de terre poussent directement dans le compost et cela fonctionne très bien.

Dans les trois possibilités, il faut s’assurer qu’il y a contact avec la terre du sol et une bonne ventilation. Il faut que l’emplacement du compost soit à l’ombre, car la chaleur et l’exposition directe au soleil le dessècherait trop. Si vous vous apercevez que votre compost est trop sec, pensez bien à l’arroser. Il est nécessaire de choisir le bon emplacement dès le début, car après vous ne pourrez pas le changer de place facilement.

Si vous respectez les règles de base du compostage à savoir

  • Equilibrez les matières organiques azotées et les matières sèches carbonées
  • Remuez de temps en temps pour l’aérer (sauf dans les vermicomposteurs) afin  que les décomposeurs puissent vivre et travailler pour vous
  • Surveillez l’humidité du compost
  • Broyez les gros morceaux de branchages

Vous obtiendrez au bout de 6 mois un bon compost que vous pourrez incorporer à votre terre de jardin ou dans vos balconnières.

Conclusion

Pour conclure, il est important que chaque personne fasse attention à ces déchets de cuisine. Si vous n’avez pas de jardin, la vermicompostière est l’élément que vous devez absolument avoir chez vous. Cela permettra de réduire le nombre de déchets en France. Les pouvoirs publics vous encouragent à vous mettre au compostage, soyez attentif aux primes qui pourraient être mises en place. La planète vous remerciera ! Alors, on se lance ?