Evénements

  • Des événements sont à venir, restez en ligne!

Comment filtrer son purin d’ortie ?

ça y est vous l’avez fait votre purin d’ortie !

maintenant, il faut le filtrer, mais comment faire ? La filtration permet de stopper la fermentation du purin et donc la formation trop importante de mauvaises odeurs. C’est donc une étape à ne pas négliger si on veut bien conserver sa préparation.

Pour la filtration en vue du conditionnement ou pour l’utilisation en arrosage, une filtration grossière suffit :

  • un grand tamis de cuisine à mailles par trop fines,
  • un tamis de maçon avec des maille de 5 mm
  • un voile anti-insectes à mettre sur l’entonnoir

Conservez cette préparation dans un jéricane, au frais (cave ou garage). Si vous constatez que le jéricane gonfle, cela veut dire que la fermentation a repris. Utilisez alors rapidement votre purin.

Utilisation en arrosage : pour un apport azoté favorable à la croissance des plantes : pur pour un coup de fouet ou diluée à une partie de purin pour 9 d’eau (1/10e).

Pour l’utilisation au pulvérisateur, une filtration fine de la préparation ci-dessus est indispensable au risque de boucher le pulvérisateur ! vous ne filtrerez ce dont vous avez besoin pour préparer votre pulvérisateur.

  • un bas ou un collant
  • du voile de tergal utilisé pour confectionner les rideaux. Inutile de piquer les rideaux de mamie, on trouve ce voile au mètre dans les boutiques de tissus.
  • un chiffon en coton, pour les petites quantités seulement, car le tissus se sature très vite !

Utilisation en pulvérisation : pour renforcer les jeunes plants et éloigner les ravageurs et maladies : 1/10e ou 1/20e

Comments are closed.