Evénements

  • Des événements sont à venir, restez en ligne!

Apprenez à reconnaître vos ennemis !

S’il est une science occulte en jardinage, c’est bien l’entomologie (la reconnaissance des insectes)… En effet, bien malin l’œil novice qui saura dissocier la syrphe de l’aleurode, le puceron de la larve de coccinelle ! Pourtant, certain d’entre eux seront favorables à vos cultures, d’autre au contraire les détruisent!
Voici la liste des principaux ravageurs que vous devez apprendre à reconnaître et à limiter pour le moins voire éliminer biologiquement : 

Nom Photo Description Méthode de lutte
Puceron Insecte suceur qui ôte aux plantes leur sève. Produit des sécrétions sucrées qui attirent les fourmis Le purin d’orties et les engrais liquides à base d’algues augmentent la résistance des plantes. La solution de savon noir (200g de savon noir dans 10l d’eau chaude en pulvérisation) est efficace
Altise Insecte qui se nourrit des feuilles des crucifères (choux, radis) en les criblant de trous Associer des salades et des épinards, pulvériser une décoction de tanaisie ou d’absinthe (400g de plante fraîche pour 10l d’eau macéré pendant 24h et cuites à feu doux pendant 1/2h le lendemain)
Doryphore Coléoptère qui ronge les feuilles des pommes de terre jusqu’au pétiole Ramassage manuel des adultes et des œufs, arrosage au purin d’ortie comme activateur de croissance, pulvérisation de Bacillus turengensis
Piéride du chou Feuilles des choux complètement rongées par cette chenille de papillon Associer des cultures de tomates, céleri, épinard, pulvériser une infusion d’absinthe ou de la décoction de feuilles de tomates (2 poignées de feuilles fraîches dans 3l d’eau pendant 3h)
Fourmis Mord les racines et les tiges, entretien les colonies de pucerons Couvrir le sol de fanes de tomates ou de fougères, verser de l’eau bouillante sur les nids, vaporiser du purin d’absinthe, placer des pièges contenant du miel dilué avec de l’eau
Cochenille Minuscule insecte qui s’entoure d’une carapace dure et suce la sève des plantes Brosser les troncs, laver les feuilles au savon, pulvériser une solution de savon noir dilué et d’alcool (200g de savon noir dans eau chaude + 10l d’eau et 1/3l d’alcool à brûler)
Mildiou Maladie cryptogamique (champignon) qui ne survient que les années humides qui fait apparâitre un feutrage blanc sur l’avers des feuilles Arroser avec du purin d’ortie, vaporiser avec du purin de prêle
Oïdium Maladie cryptogamique qui se propage aussi par temps ensoleillé, feutrage blanc sur les feuilles Infusion de prêle, infusion d’ail

Comments are closed.