Evénements

  • Des événements sont à venir, restez en ligne!

Fertilité du sol

La Chupicuaro (Musée du Quai Branly au palais du Louvre / Pavillon des Sessions)La fertilité du sol désigne sa capacité à stocker et à libérer les éléments nutritifs dont les plantes ont besoin, notamment l’azote, le phosphore et le potassium (N, P, K), ainsi que divers oligo-éléments.

La fertilité a un lien avec la texture du sol. En effet, les sols argileux sont généralement plus fertiles que les sols sableux, en partie à cause de la propension de certains nutriments à se lier avec les particules d’argile. La fertilité est aussi directement proportionnelle à la quantité d’humus et de matières organiques présents dans le sol.

Les besoins des plantes sur le plan de la fertilité du sol varient habituellement d’une espèce à une autre. Quelques-unes, comme certaines fleurs sauvages de forêt, requièrent un sol profond et riche. D’autres, telles que les espèces de pré ou de prairie, préfèrent les sols infertiles et auront des tiges et un feuillage grêle en sol profond et riche, au détriment des fleurs et des fruits.

Test sur place : Fertilité du sol

  1. Testez votre sol afin d’en déterminer la teneur en humus et en argile au moyen des tests décrits plus tôt. Plus le sol est riche en humus et en argile, plus il est fertile.
  2. Recherchez les zones où même les plantes adaptées au type de sol ont de la difficulté à se développer.
  3. Les analyses chimiques sont la façon la plus précise de déterminer la présence d’éléments nutritifs particuliers dans un sol. Consultez l’information donnée dans « Analyses chimiques » pour en savoir davantage.

Comments are closed.